Au terme de vingt années de travaux, l’IASB a publié le 18 mai 2017 la nouvelle norme IFRS 17 relative aux contrats d’assurance. Elle entrera en vigueur le 1er janvier 2021, sous réserve de son homologation par l’Union européenne. Cependant, du fait de l’exigence de retraitement de l’exercice comparatif, les assureurs devront être prêts à l’appliquer dès le bilan d’ouverture au 1er janvier 2020.

IFRS 17 a pour principal objectif d’homogénéiser les méthodes de comptabilisation des contrats d’assurance. La norme viendra remplacer la norme actuelle IFRS 4, qui autorise les entreprises à utiliser les règles comptables nationales.

IFRS 17 introduit des méthodes de valorisation du passif d’assurance qui s’apparentent à celles utilisées pour le reporting prudentiel Solvabilité 2, en production chez les assureurs depuis janvier 2016. Malgré un rapprochement possible a priori, certaines différences sont à prendre en compte : la maille de calcul en IFRS 17 est plus fine et les délais de production des états financiers sont beaucoup plus courts que ceux du reporting Solvabilité 2.

Les consultants experts de SeaBird décortiquent pour vous les enjeux essentiels d’IFRS 17 et vous présentent des premières applications observées chez nos clients.