Vidéo

Fast close, une question à Phuong Lan Murie

#Fast Close #IFRS #Solvabilité 2

Quelles sont les limites du Fast close ? Suite à la conférence " Fast close sous S2 et IFRS : comment garder la main ? " du 6 décembre 2018 organisée par SeaBird au Plaza Athénée, voici la question à laquelle se propose de répondre Phuong-Lan MURIE, Consultante experte en comptabilité assurance chez SeaBird

 

Fast close sous S2 et IFRS : comment garder la main ?

Consultez le compte rendu complet de notre conférence.

Quelles sont les limites du fast close ?

Phuong-Lan MURIE, consultante experte en comptabilité assurance chez SeaBird :

“Deux limites sont induites par le process de fast close :

La première concerne les actifs financiers : plus la date de valorisation des actifs financiers s’éloigne de la date de clôture, plus le risque de dégrader la qualité des comptes est important

L’autre limite du fast close est en lien avec le point précédent et concerne le true-up. En effet, lorsque le fast-close implique d’arrêter les flux réels plus tôt, cela induit que la part des flux estimés est plus importante dans les comptes. Par conséquent, il est recommandé de réaliser un true-up en amont de la clôture des comptes.

Le true-up consiste à faire l’analyse des écarts entre les flux réels et les flux estimés, et de passer des écritures d’ajustement si les écarts constatés dépassent les seuils préalablement fixés.

Dans ce contexte, la limite du fast close réside en la capacité de l’assureur à pouvoir intégrer les travaux de true-up avant la clôture des comptes.”

Découvrez notre offre conseil en Comptabilité et Finance

10 Déc. 2018

Gagnez du temps sans perdre en sérénité

Téléchargez gratuitement notre guide Fast Close

Prenez rendez-vous Prenez RDV
Contactez-nous Postulez Newsletter