Loi Pacte & Marché de l’épargne : consolidation des marchés ou développement des partenariats ? Suite à la conférence ” Loi Pacte : rebattre les cartes du marché de l’épargne ” du 6 juin 2019 organisée par SeaBird au Pavillon Kléber, voici la question à laquelle se propose de répondre Mathilde des Courtis, Consultante experte chez SeaBird.

Consultez le compte rendu complet de notre conférence.

Mathilde des Courtis :

Tous les secteurs ont connu une phase de consolidation dans leur histoire. C’est d’ailleurs une façon de structurer le marché notamment quand il grandit. Et quand on regarde l’histoire des grands groupes d’assurance, notamment en jetant un œil sur leur architecture IT, on voit bien que c’est le résultat de mouvements d’acquisitions successifs. La question est de savoir aujourd’hui si la loi pacte, en ouvrant la concurrence, va accélérer ces phénomènes de consolidation, notamment via l’acquisition par les grands groupes de plus petits acteurs qui sont mono-produits et qui ne pourront certainement pas survivre en l’état. On va certainement, avant cette phase de consolidation, passer par une phase de dumping. Et c’est le niveau de plancher qui générera le démarrage de ces phases de consolidation, pour des raisons économiques (renfort de fonds propres, amortissement des innovations et économies d’échelles)